Publié le jeudi 8 août 2019 à 09:35 – Paul BARRAUD

Les Nuits de Nemaus : poésie de lumière sous les étoiles de Nîmes
Au commencement du spectacle, faisceaux et lumière touge du toril (© Paul Barraud)

« Ça n’a vraiment rien à voir avec les Grands Jeux Romains ! Je crois même que je préfère ! » Assise dans les tribunes avec une dizaine d’autres privilégiés, Laurence* « buggue« , ou est hypnotisée dans un registre plus soutenu, devant les nombreuses projections de lumière sur la piste ovale. Dernière répétition générale des Nuits de Nemaus ce mercredi avant la première ce jeudi soir dans les arènes de Nîmes.

Préparée par la société Culturespaces, à qui on doit également les fameux Grands Jeux, les « Nuits » retracent l’histoire de la ville en quatre actes – Antiquité, Moyen-âge, Renaissance et XIXe – vue par un seul narrateur : Nemaus.

Travail de titan…

Pour cela, moyens pharaoniques en six mois de préparation seulement : plus de 600 costumes, 200 comédiens (la plupart bénévoles et membres d’associations culturelles), 25 cavaliers, 40 chevaux et un « mapping » inédit. Pour la première fois, Culturespaces « repeint » le sable et les murs des arènes avec des faisceaux inédits. Un « mapping » animé semblable aux bluffantes projections des Carrières de Lumière aux Baux de Provence. La piste se transforme en mer déchaînée, en carte stellaire, en orgue ou en désert…
De quoi captiver le regard entre les nombreux numéros captivant par l’agilité des danseurs, des cascadeurs équestre, ou encore – une première dans les arènes – des jouteurs du Moyen-âge.

…et contemplation

« C’est une prouesse technique de faire un tel événement dans les arènes, confie le directeur Christophe Beth, mais c’est un moment fort pour nous, l’occasion de raconter quelque chose que l’on a dans le coeur  : l’histoire de notre ville ».

Si vous allez à une de ces représentations (les 8, 9, 12 et 13 août), ne vous attendez pas à une pièce de théâtre classique ou un documentaire pédagogique. Les Nuits de Nemaus s’admirent dans une certaine poésie décontractée. Durant une soirée, le temps se déroule autrement, on prend plaisir à voir ces différents ballets artistiques, et on laisse s’échapper nos rêveries à ciel ouvert. Quelques soient les avis sur le show à la sortie, cette expérience nocturne dans des arènes sombres est totalement inédite pour les Nîmois. Et ça, c’est déjà du bonheur. 

Vous retrouverez ci-dessous des premières images prises pendant cette avant-première. Pour plus d’infos et réservations : www.arenes-nimes.com. Tarifs : entre 5 et 38€ selon les places et catégories.

Les Nuits de Nemaus

La Gazette a pu assister à la dernière répétition des Nuits de Nemaus ! Ce nouveau spectacle nocturne signée Culturespace raconte d'une façon inédite l'histoire de Nîmes dans les arènes. Chevaliers, romains, chevaux, acrobates et jeux de lumières inédits sur la piste, dont voici quelques premières images :

Publiée par Gazette Live Nîmes sur Jeudi 8 août 2019

*Le prénom a été modifié

Publié dans la Gazette de Nimes le 08/08/2019